Que visiter / Sites d'intérêt / Ciutat Vella / Barri Gòtic / Basilique des Saints Martyrs Sant Just i Pastor

Basilique des Saints Martyrs Sant Just i Pastor

La tradition affirme que cette église est la plus ancienne de Barcelone. Vrai ou faux, ce qui est clair, c'est que l'édifice du XIVe siècle s'érige dans un des endroits les plus charmants et en même temps les plus méconnus du quartier gothique. C'est un exemple de plus de la splendeur de la ville à l'époque médiévale.

En 801, le roi Louis le Pieux prenait la tête de la reconstruction de Barcelone après la reconquête franque. C'est à cette époque que fut fondé un temple dédié aux saints Just et Pastor, au cœur de la ville. De cette église romane, il ne demeure rien de nos jours. À sa place est érigé un édifice de style gothique construit en 1342. Caché à l'une des extrémités de la charmante petite plaça de Sant Just, au centre de ce qui était alors le quartier noble de Palau, l'édifice surprend par son austérité.

D'un côté, la tour octogonale du XVe siècle donne de la hauteur à l'ensemble. Accéder à l'intérieur et monter en haut du clocher à travers un escalier en colimaçon original permet d'apprécier une des meilleures vues des environs. La façade, restaurée en style néogothique, s'ouvre sur un intérieur rempli de paix et de charme. Peut-être est-ce la simplicité de la structure, d'une seule nef avec une abside polygonale, qui explique la beauté de ce temple. Elle est fermée par une voûte de croisée d'ogives où l'on découvre des clés de voûte décorées de scènes de la vie de la Vierge Marie.

L'autel est décoré de quatre grandes sculptures, œuvres des frères Vallmitjana, qui représentent les quatre évangélistes. Il est présidé par une sculpture de la Vierge de Montserrat, sainte patronne de Catalogne. Dans la chapelle de Sant Feliu i la Santa Creu, est conservé le retable de la Passió, œuvre du XVIe siècle, qui concurrence le retable majeur de style néoclassique du XIXe siècle. Les vitraux des baies supérieures colorent l'intérieur de l'enceinte. Une fois dehors, sur la petite place, on découvre une dernière surprise : la fontaine de Fivaller, une des rares fontaines gothiques conservées à Barcelone.

Vous prouvez aussi être intéressé