Que visiter / Routes thématiques / Route Moderniste / Casa Bruno Cuadros

Casa Bruno Cuadros

La Rambla est une boîte à surprises sans fin. C’est une boîte qui s’ouvre et qui laisse entrevoir les bijoux tels que cette allégorie de l’orientalisme qui fut, en son temps, une boutique de parapluies. Les couleurs et la délicatesse de ses décorations l’ont fait apparaître dans de nombreux albums photographiques des visiteurs de Barcelone.

C’est au cours de l’année 1883 que l’architecte Josep Vilaseca prit en charge le remodelage de la Casa Bruno Cuadros ainsi que de la boutique de parapluies située au rez-de-chaussée. C’étaient les années qui précédaient l’Exposition universelle de 1888, et Barcelone ne cessait de croître : ici et là on construisait des bâtiments intéressants. Le modernisme commençait à prendre son essor et, avec lui, le goût pour les décorations orientales. La Casa Bruno Cuadros de Barcelone populairement appelée la Casa dels Paraigües en est un exemple.

Vilaseca combina un style antérieur au modernisme avec tout un ensemble d’éléments architecturaux inspirés d’autres cultures dans un bâtiment éclectique qui laisse bouche bée tous ceux qui passent par les Ramblas. Les balcons et la galerie du dernier étage de la Casa Bruno Cuadros sont pleins de références égyptiennes. Sur la façade, les sgraffites et les verrières rappellent les ombrelles et les éventails de fonte. En ce qui concerne la boutique, l’orientalisme imprègne l’extérieur, caractérisé par les travaux de menuiserie, les verres peints et les peintures avec des personnages tirés d’estampes japonaises. L’élément décoratif le plus voyant est cependant le grand dragon chinois de fer forgé qui ressort de la façade de la Casa Bruno Cuadros. Avec ses parapluies, il a été utilisé comme réclame de ce commerce. Après le remodelage de 1980, une succursale bancaire s’est installée dans l’étonnante boutique de Barcelone.

Vous prouvez aussi être intéressé