Que visiter / Sites d'intérêt / Ciutat Vella / La Rambla / Arts Santa Mònica

    Arts Santa Mònica

    Quand on découvre, en descendant La Rambla, l'audacieux édifice du Centre d'Art Santa Mònica, rares sont ceux qui peuvent imaginer que l'actuel centre d'art et culture contemporains a été, en son temps, un couvent. L'espace invite à profiter de la création artistique aussi bien que du bâtiment en lui-même, un exemple de l'architecture de Barcelone adapté à de nouveaux usages.

    À la fin de La Rambla de Barcelone s'élevait, depuis 1626, un couvent d'augustins aux pieds nus. L'actuel Centre d'Art de Santa Mònica est un édifice de la renaissance qui a souffert des vicissitudes de l'occupation française en 1811 et a reçu, de ce fait, de nombreux et différents usages qui en ont transformé petit à petit la forme originale ; il a été utilisé successivement, en effet, pour y entreposer de la paille, pour y accueillir le siège de la gendarmerie française puis un centre d'activités militaires, etc. Finalement, en 1984, il a été réhabilité comme centre d'art et culture de Barcelone par les architectes Helio Piñón et Albert Viaplana. Il a ensuite ouvert ses portes en 1988 et, en 2003, Viaplana en a poursuivi le remodelage, avec l'ouverture des portes de La Rambla, un nouvel accès au cloître et la création d'une deuxième salle d'expositions.

    Les lignes du Centre d'Art de Santa Mònica combinent parfaitement le passé et le présent, sont surprenantes : le passé du cloître renaissance avec des arcs en plein cintre qui supportent le premier étage en balcon ; la modernité de la rampe extérieure qui permet une vision privilégiée de La Rambla de Barcelone, tout en constituant une sorte de couloir entre l'extérieur et l'intérieur d'un édifice destiné aujourd'hui à l'art contemporain. Le Centre d'Art Santa Mònica veille sur la culture du XXIe siècle avec la mission d'être un centre d'étude, d'interprétation, de production et d'exhibition de l'art des nouveaux temps à Barcelone.

    Vous prouvez aussi être intéressé