Que visiter / Routes thématiques / Route Josep Puig i Cadafalch

La Barcelone de Josep Puig i Cadafalch

Il y a un Puig i Cadafalch politicien, président de la Mancomunitat de Catalunya de 1917 à 1925; un autre, archéologue et expert en art roman, promoteur des fouilles d'Empúries. Il y a celui qui fut directeur de l'Institut d'Estudis Catalans, et bien sûr, l'un des architectes et urbanistes les plus prolifiques de la première moitié du XXe siècle.

Né à Mataró, il fut l'un des éléments moteurs de la configuration du nationalisme catalan et aussi l'architecte moderniste d'édifices aussi célèbres que la Casa Amatller, la Casa Martí (les Quatre Gats), la Casa terrades (Casa de les Punxes) ou la Casa Macaya. Dans chacun de ces édifices, on reconnaît la marque d'un auteur toujours inspiré par les formes traditionnelles des mas catalans, par le style gothique et l'influence des courants d'Europe septentrionale et l'utilisation de matériaux comme la pierre apparente, la faïence ou le fer forgé donnent aux constructions un air néo-médiéval.

D'autres bâtiments de grande valeur architecturale, œuvres de l'architecte Puig y Cadafalch, se trouvent distribués à travers différents quartiers de la ville, comme la Casa Serra (126, Rambla Catalunya), siège de la Diputation de Barcelone ou la Casa Muely Afid (55, Passeig de la Bonanova), un édifice de rêve, entouré d'un jardin et siège du Consulat du Mexique, ou encore la Casa Pere Company, située au numéro 56 de la rue Buenos Aires, où se trouve le Musée et Centre d'Études du Sport du Docteur Melcior Colet

Il fut également un maître de l'architecture industrielle, avec des exemples remarquables, comme la manufacture Casaramona (CaixaForum) et évolua du modernisme vers une architecture toujours plus rationnelle qui culmina dans sa dernière étape noucentiste et monumentale, dont l'exemple le plus clair est l'urbanisation de la place Espanya comme entrée de l'Exposition internationale de 1929.

Vous prouvez aussi être intéressé