Enjoy Barcelona / Enjoy Barcelona / Saisonnier / Les Fêtes de Sants, comme un habitant du quartier

Les Fêtes de Sants, comme un habitant du quartier

En été, pendant les mois de juin et septembre, les anciens villages de Barcelone célèbrent leurs fêtes populaires. Une excuse parfaite pour visiter la ville et se perdre dans ses quartiers en habit de soirée. L'exemple le plus célèbre, ce sont les fêtes de Gràcia que des milliers de personnes visitent chaque année. Les fêtes de Sants sont peut-être moins connues au niveau international, et même si elles ne sont pas très différentes de celles de Gràcia –quant aux activités et concerts- elles maintiennent l'esprit d'une grande fête célébrée en honneur à Sant Bartolomé, saint patron de l'ancienne Vila de Sants (village de Sants).

La légende raconte que saint Bartolomé eut la peau arrachée, et c'est certainement la raison pour laquelle il est considéré comme le saint patron des métiers liés au travail du cuir, comme les mégissiers, cuviers ou corroyeurs.Les premières informations dont on dispose sur la Fête du Quartier de Sants datent du milieu du XIXe siècle, où avaient lieu des danses comme la Serrallonga ou des bastons (une danse populaire dans laquelle une, deux ou plusieurs personnes avec des bâtons s'entrechoquent), ainsi que la danse de Sant Bartolomé, à la quelle participaient des personnes déguisées en soldats romains, deux anges et un démon qui portaient un objet avec lequel ils jouaient à frapper le public.

Tout le quartier s'implique dans sa fête. Les habitants se chargent de décorer les places et les rues avec toutes sortes de parures et des concepts de décoration originaux. Certaines années, ils transforment les rues en un bateau pirate, en un film de Disney, en une mer pleine de poissons... à Sants l'imagination n'a pas de limite. D'autre part, les associations promeuvent la culture populaire, avec ses "gegants" (figures de Géants en papier-mâché portées par des personnes), ses "castellers" (ceux qui participent aux tours humaines), ses "diables" (personnes habillées en diable et qui font des spectacles avec du feu), des danses, des repas populaires, des concerts, foires et ateliers pour les enfants. C'est pour ça que tous les Barcelonais viennent à Sants à partir du 24 août pour ne pas rater:

Le premier chapelet de pétards
N'ayez pas peur si tôt le matin vous commencez à entendre des pétards : ce sont les Fêtes de Sants qui se réveillent en faisant du bruit pour que personne dans le quartier ne rate ce qui est sur le point d'avoir lieu.

Passacaille et bal de géants
Après l'offrande de fleurs à saint Bartolomé, à la Paroisse de Santa Maria, les "Castellers de Sants" dressent une tour humaine en hommage à leur saint patron. Ensuite, la "Banda de Música del Triangle", les "Tabalers de Sants" et la "Colla de Geganters de Sants" font une promenade musicale à travers le quartier jusqu'au parc de la Espanya Industrial. Si vous voulez commencer du bon pied, venez rejoindre le début de la fête.

CremaPicaPuja
Une activité classique organisée par les "Castellers de Sants", avec celle des "bastoners" et des "diables". Il s'agit d'un gymkhana qui conjugue des exemples de culture populaire du quartier. L'acte est un passacaille "bastoner", suivi d'un "pilar" (une tour humaine) et d'une "tamborrada" (un spectacle de percussion populaire). Parfait pour vous plonger dans la culture populaire et devenir un habitant de plus du quartier.

Des rues décorées
Les principales rues du quartier sont décorées avec des thématiques différentes; les habitants font tous leurs efforts pour que leur rue soit la plus originale pendant les fêtes et gagne ainsi le prix octroyé le dernier jour. Si par hasard vous êtes logé dans une des rues décorées, vous voudrez certainement qu'elle gagne.

"Correfoc"
Il y a des "correfocs" et des "correfocs", mais celui de Sants est spécial. Le quartier possède quatre colles de "diables" (associations de diables) et c'est pourquoi le correfoc dure toute une journée. Il consiste à parcourir les rues autour de personnes déguisées en diables et en démons qui courent, dansent et sautent entre les feux artificiels. Celui du matin est plus pour les enfants, alors que l'après-midi plus de monde commence à défiler et la nuit les diables adultes sortent toute l'artillerie pour dire au revoir à la fête comme il se doit. Il est recommandé d'être habillé pour l'occasion avec de vieux vêtements et de vous préparer à vous mettre sous le feu des "diables".

Musique en direct
La nuit tombe avec beaucoup de concerts et une offre gastronomique spectaculaire. Il vous faudra consulter le programme, même si maintenant que vous êtes du quartier, ce ne sera peut-être pas nécessaire.

Vous prouvez aussi être intéressé