Que visiter / Sites d'intérêt / Ciutat Vella / Parc de la Ciutadella / Desconsol, Josep Llimona

Desconsol, Josep Llimona

Une jeune fille agenouillée, à moitié affaissée, les mains délicatement serrées et le visage couvert par la chevelure, sort au milieu de l'étang de la plaça d'Armes, dans le parc de la Ciutadella de Barcelone. Il semblerait que rien ni personne ne puisse la consoler. El Desconsol (l'affliction) prend ici la forme d'une sculpture féminine.

Le sculpteur Josep Llimona a reçu le prix à la Ve Exposition internationale d'Art en 1903, pour sa première version de la populaire sculpture El Desconsol. Celle du parc de la Ciutadella est une copie de l'originale, faite en marbre, exécutée en 1917 et que l'on peut voir au Museu Nacional d'Art de Catalunya. Il semble que l'idée initiale ait été que cette figure fît partie d'un panthéon funéraire. C'est peut-être pour cela que la pièce conçue par Llimona représente une femme mystérieuse dans une attitude d'abandon et de tristesse. Comme les sculptures de la Renaissance, elle surgit du bloc de pierre, mais la douceur et l'arrondi de ses formes contraste avec la dureté du matériau. On peut percevoir la mélancolie subtilement contenue de cette femme qui cache une bonne partie du monde intérieur du personnage. Le visage, couvert par sa chevelure, nous demeure inconnu. Seul le geste de ses mains, légèrement serrées, donne de la vie à la sculpture.

Effectivement, El Desconsol est une pièce pleinement moderniste, chargée de symbolisme et, en même temps, dépouillée de tout dramatisme. L'idéalisation de la figure féminine et de la thématique de la douleur caractérisent le goût de l'époque. Loin de la vitalité des œuvres de Rodin, la sculpture de Llimona marque la période préalable au commencement des avant-gardes artistiques.

Vous prouvez aussi être intéressé