Enjoy Barcelona / Enjoy Barcelona / BCN Life / Des rues chargées d'histoire
  • Calles con historia, Barcelona

Des rues chargées d'histoire

Les rues d'une ville sont la prolongation de la vie de ses habitants, elles font partie de leurs foyers, leur manière de partager et cohabiter dans ce qui est, en définitive, leur maison ou la maison de tous. En se promenant à Barcelone et en observant les plaques indiquant les noms des rues, on trouvera des noms de poètes, architectes, sages, politiques, propriétaires, familles, mais aussi des noms faisant référence à des corporations de métiers ou des mots trouvant leur origine non tant dans un acte intellectuel que dans une expression populaire. Chacune de ses rues a une histoire singulière. Ce sont des souvenirs, des faits et des morceaux d'histoire qui forment et créent l'esprit et l'âme des artères du cœur de la ville.

La Rambla (le terme provient de l'arabe "ramla", qui signifie "lit de fleuve sabloneux"). Quand il pleuvait, l'eau descendait des montagnes par la rambla. Suite à la construction de l'Hôpital, les Ramblas se sont transformées en rue, la première et unique grande artère de Barcelone. A cette époque, Barcelone avait seulement des petites rues étroites, car celles-ci maintenaient les maisons au frais durant les mois d'été. Ainsi, les Ramblas devinrent l'endroit le plus adéquat pour se promener à Barcelone. Elles donnaient, en outre, l'opportunité aux riches d'exhiber leur fortune car les ruelles confinées de la ville ne permettaient pas de mettre en valeur les tenues et bijoux.  Le mot Rambla a même donné naissance à une expression: "ramblear", qui signifie "observer les gens". A vrai dire, il est encore possible de "ramblear" sur les Ramblas de Barcelone. Ne perdez donc pas l'occasion de le faire!

Un autre exemple en est le Passeig de Gràcia, qui fut initialement une voie empruntée par les charriots, reliant le centre de Barcelone à l'ancien village de Gràcia. Il était connu comme le Camino de Jesús (Chemin de Jésus) jusqu'en 1827. Cependant, en 1854, suite à la construction de l'Eixample barcelonais et à la destruction des murailles, il commença à être régenté par les bourgeois et les commerçants. C'est à ce moment là que les Barcelonais, spontanément, cessèrent de l'appeler Camino de Jesus et commencèrent à l'appeler simplement Passeig de Gràcia.

Mais on ne peut parler de rues chargées d'histoire sans en mentionner d'autres, peut être moins connues, mais pleines de charme. En se promenant dans le quartier du Born, on verra tout de suite des noms de métiers comme: Assaonador (pelletier), Argenteria (commerce de métaux précieux), Cotoners (cotonniers), etc…Leurs noms sont l'héritage de ceux qui, à la fin du Moyen Âge, créèrent les corporations de métiers et les organisations les plus importantes de Barcelone. Il s'agissait de regroupements d'artisans qui se consacraient au même métier, organisés par métiers pour répondre aux nécessités communes de tous leurs membres, où chaque corporation avait ses propres règlements. Les artisans s'installaient habituellement dans la même rue, devenant ainsi la corporation majoritaire et donnaient ainsi le nom de leur métier à la rue.

Si vous voulez en savoir plus sur chacune des artères de Barcelone, vous pouvez consulter le Nomenclátor, un service en ligne dont l'objectif est de donner des explications très intéressantes sur l'origine du nom des rues. Ce service vous permettra de découvrir les détails des noms de chaque rue grâce à son moteur de recherche. Vous pourrez ainsi vous promener dans Barcelone et sentir l'histoire palpiter dans chacune de ses voies.

Vous prouvez aussi être intéressé